Navigation Menu+

CASTRES : Une école pour les enfants DYS

Posted on jan 8, 2014 by in Blog, Non classé

CASTRES : Une école pour les enfants DYS

CASTRES : UNE ECOLE POUR ENFANTS DYS

A Castres, une école pour enfants « dys » s’est ouverte cette semaine. Suite à l’article paru dans « La Dépèche », je décide d’en savoir plus et j’appelle Stéphanie TURGY, fondatrice de l’école « Les Coquelicots ».

GPS des DYS : Avez-vous des aides ? Si oui, de quels organismes ?

StéphanieTURGY : Nous n’avons eu aucune subvention ni de l’Etat, ni de la Région. Par contre, nous avons eu une aide de la « Fondation pour l’Ecole libre » de 5000 euros. La mairie de Castres nous a proposé plusieurs locaux et nous avons choisi une aile de l’école publique qui était inutilisée suite à des fermetures de classes. Ce qui nous facilite grandement l’installation de nos locaux, car les normes de sécurité sont déjà en place. Nous louons les locaux 1000 euros par mois !

GPS des DYS : Quels ont été les principaux obstacles ?

StéphanieTURGY : Les fonds ! Nous démarrons avec rien. Heureusement que j’avais une bonne partie du matériel (Stéphanie est professeure spécialisée depuis 24 ans !), car c’est un achat très onéreux. Et puis l’Education National : comme nous partageons les locaux avec l’école publique, nous avions demandé à partager la cour de récréation, mais cela nous a été refusé !

GPS des DYS : Est-ce que les rééducations peuvent se faire au sein de l’école ?

StéphanieTURGY : Bien sur ! Ce sont les spécialistes et les parents qui décident selon ce qui les arrange le plus, notamment au niveau du transport. Et comme je connais la majeure partie des spécialistes, ils sont tout à fait d’accord pour se déplacer.

GPS des DYS : Comment se fera pour les enfants la transition vers les établissements classiques ?

StéphanieTURGY : Nous faisons, à l’entrée de l’enfant, une évaluation pédagogique pour connaitre ses lacunes et mettre ainsi en place un Plan Personnalisé d’Apprentissage. Nous nous calons ensuite sur le Livret de Compétences de l’Education Nationale. Une évaluation pédagogique est réalisée à la sortie. Nous travaillons en partenariat avec les établissements de la région avec lesquels nous avons créé des liens. L’admission au collège se fait ensuite sur dossier, avec ou sans examen d’entrée ; c’est selon le chef d’établissement.

GPS des DYS : Que devient à 12 ans l’enfant qui n’a pas atteint le niveau pour intégrer un cursus « normal » ?

StéphanieTURGY : Cela se passe comme à la fin de l’école primaire, s’il n’a pas les capacités d’entrer au collège, il sera orienté vers une ULIS ou une SEGPA.

GPS des DYS : Comment sont sélectionnés les enfants entrant dans votre école ?

StéphanieTURGY : Ils doivent avoir entre 6 et 12 ans. Nous demandons un bilan visuel et auditif ; un bilan psychométrique (QI), d’orthophonie et psychomoteur. Mais ils ne doivent pas, avant tout, avoir de déficience mentale, car ce n’est pas dans nos compétences.

GPS des DYS : Les enseignants ont-ils une formation spécifique ?

StéphanieTURGY : Pour l’instant j’enseigne seule, mais j’ai 24 ans d’expérience ! Nous prévoyons de recruter prochainement une jeune retraitée de l’Education Nationale (44 ans). Elle a enseigné en ZEP et a déjà travaillé avec des DYS. Je vais la former, elle sera ensuite avec moi en classe pendant quelque temps avant d’avoir sa classe.

GPS des DYS : Votre école est-elle aussi adaptée aux enfants dys précoces, pas forcément en échec scolaire, mais qui ont besoin d’un environnement qui s’adapte à leurs difficultés et leur potentiel ?

StéphanieTURGY : Personnellement, je n’en ai pas les compétences. S’il n’y a pas de difficultés scolaires, notre école ne pourra pas les aider. Je préfère orienter les parents vers des établissements spécifiques et plus adaptés. S’il y a des difficultés scolaires ou une phobie scolaire, nous voyons alors au cas par cas.

GPS des DYS : Quel est le coût pour les parents ?

StéphanieTURGY : Nous demandons 350 euros par mois, sachant que nous ne faisons aucun bénéfice et que je ne me verse pas de salaire ! Nous nous alignons sur des écoles telles que Montessory. Pour la cantine, nous n’avons pas encore de cantine : les parents amènent un panier repas. Et pour la garderie du matin et su soir, nous demandons 1 euros pour 1 heure.

GPS des DYS : Combien avez-vous d’élèves aujourd’hui ?

StéphanieTURGY : Comme nous avons ouvert en cours d’année, nous avons ce jour 2 élèves, mais nous avons une dizaine de demandes en attente et de nombreux parents qui veulent se renseigner. Nous suscitons aussi beaucoup de curiosité du côté des médias, les journaux comme la télévision. Je pense que les demandes ne font que commencer !

Pour tout renseignement : école « Les Coquelicots », 19 Rue Van Gogh à Castres : tél : 05.63.72.39.68 ou ecole.les.coquelicots81@orange.fr

Dorothée Goy (apprentie journaliste pour l’occasion)

Merci Camille pour tes questions.

2 Commentaires

  1. Bonjours
    mes 2 enfants sont des enfants DYS et je suis venu m’installer en france (carmaux) car beaucoup difficulté pour un suivi correct pour leurs apprentissages.Je me tourne vers vous pour des conseils des démarches.
    Merci de votre compréhension
    Cordialement
    Christelle

    • Bonjour Christelle,
      Difficile de vous conseiller sur une question aussi large!
      Mais c’est avec plaisir que nous pouvons vous orienter et vous soutenir ;-)
      Avez-vous également chercher les associations dys près de chez vous? Car nous sommes en Normandie à Dieppe : c’est un peu loin pour se rencontrer…
      Le plus simple serait que vous vous connectiez à notre groupe privé Facebook : https://www.facebook.com/groups/gpsdesdys/
      Ainsi vous pourrez poser toutes les questions que vous avez et serez soutenues par un groupe de parents d’enfant dys.
      A très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *